Articles avec #jeunesse tag

Publié le 15 Décembre 2014

Genre : Jeux de langage

Date de parution : 2006

Quatrième de couverture :

52 histoires courtes constituent autant de défis de lecture. Ouvre l'œil ! Ouvre l'oreille ! Ouvre la bouche ! Garde le rythme ! Gare aux mots, aux enchaînements, aux constructions, aux formes ! Ouvre la cervelle !

"F'est fafile !" déclare la forfière. "Pas touzours !" réplique Zoséphine qui zézaie. "Ilfautouvrirtout!" conseille l'inventeur d'une colleextraordinaire. "Dou you speak français ?" demande le petit jogging rouge. Alors lis, et secoue-toi ! Découvre les aventures du bébé dargon impurdent, de la vieigne cigogne, de l'enfant qui bat des L dans les R, du soldat malin, de l'Hip-Hop-Hop-tame sauteur, du petit Pince Bobo ou de la chapeau magique de la garçon, et, comme dirait Yves qui n'a peur de rien (poil aux reins) : Aïe donc ! Hue !

Mon avis :

Le fait d'être orthophoniste n'est pas innocent dans ce choix-là, mais objectivement, ce livre est une véritable mine de trésors, dans la veine du Prince de Motordu (Pef) et d'Au risque de lire (Ortho Éditions). Place à l'imagination : jeux de sons, de mots, de phrases, de mises en page... Support de lecture ou de créations littéraires, les possibilités d'exploitation sont aussi variées que sources de plaisir... chez les petits comme chez les grands ! Un vrai régal !

Fa fuffit ! de Yak Rivais

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2013

Genre : Roman

Date de parution : 2004

Quatrième de couverture :

Au village, ils l'appellent tous l'Anéanti. C'est parce que sa maison va bientôt disparaître dans un grand trou, à cause de la falaise qui s'effrite au bout du jardin. Malgré le risque, sa mère ne veut pas déménager. Elle n'est pas drôle et elle distribue souvent des claques. Alors quand il en a marre de sa famille pas rigolote, des zéros à l'école et des histoires de falaise qui menace, il va retrouver Paulo et sa grande sœur, qui le fait rêver à l'amour. Ou il part à la pêche avec son grand-père. Pour être heureux, il suffit parfois d'un rien.

Mon avis :

Les années cerises est un court roman de Claudie Gallay, classé en littérature jeunesse ; je l'ignorais quand je l'ai lu, preuve qu'il peut donc se lire à différents niveaux... L'histoire de ce jeune garçon touche à la fois aux thèmes de l'enfance, l'exclusion, l'amour, la maltraitance et les conflits familiaux... Donc inutile de préciser que je l'ai apprécié ! Et j'ai tout particulièrement aimé la plume de l'auteure. Bonne lecture !

Les années cerises, de Claudie Gallay

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2013

Genre : Fantastique

Date de parution : 1887

Quatrième de couverture :

Un ministre américain et sa famille achètent à Lord Canterville son château et tout ce qu'il contient... fantôme compris. Mais la famille Otis n'a vraiment pas peur des fantômes. Alors, lorsqu'un spectre qui a l'habitude de terroriser tout le monde se trouve confronté à deux jumeaux qui ne pensent qu'à lui jouer de mauvais tours, il est plus que déconcerté.

Humour anglais au programme ! Oscar Wilde s'en donne à cœur joie en décrivant les malheurs d'un spectre qui ne sait que faire pour effrayer une famille qui lui offre de l'huile pour lubrifier ses chaînes : le bruit empêche tout le monde de dormir !

Mon avis :

Ah, comme je l'avais aimé ce malheureux fantôme tourné en dérision, pour lequel on finit par éprouver davantage de pitié et de sympathie que d'effroi...

C'est une histoire burlesque et inattendue, vraiment plaisante à lire !

Le Fantôme de Canterville, d'Oscar Wilde

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0

Publié le 30 Juin 2013

Genre : Roman

Date de parution : 2002

Quatrième de couverture :

Coraline vient d'emménager dans une étrange maison et, comme ses parents n'ont pas le temps de s'occuper d'elle, elle décide de jouer les exploratrices. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement identique au sien. Identique, et pourtant...
Dans la droite ligne d'Alice au pays des merveilles, ce roman magnifique séduira tous les publics.

Mon avis :

Ce roman jeunesse nous plonge dans un univers noir, rempli de frissons et de mystères. Cette histoire m'avait particulièrement plu lorsque j'étais ado !

Coraline, de Neil Gaiman

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0

Publié le 9 Juin 2013

Genre : Roman

Date de parution : 2004

Quatrième de couverture :

Simple dit « Oh, oh, vilain mot » quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit « J'aime personne, ici » quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s'occuper de Simple.
Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie, à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule.
Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué.

Mon avis :

Simple est un roman sur le thème de la différence, que j'ai lu à l'adolescence et qui m'a beaucoup plu. Ce livre traite des relations humaines, de l'amour fraternel - entre autres -, et des ressentis et réactions des jeunes face au handicap mental : peur, incompréhension, moqueries, fardeau, abandon, amour, compassion...

C'est une belle histoire qui dépasse les stéréotypes et ne tombe pas dans le piège des préjugés, sur un thème qui m'intéresse et me tient tout particulièrement à cœur. Le roman est à la fois drôle, triste et touchant, écrit dans un style simple et plaisant qui le rend accessible aux plus jeunes, mais je le recommande à tous !

Simple, de Marie-Aude Murail

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0

Publié le 27 Mai 2013

Genre : Série ados

Date de parution : 2003

Quatrième de couverture :

Comme Les Trois Mousquetaires étaient quatre, les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Il y a les plus jeunes, celles qui, chacune, donnent son titre à une partie de ce livre : Enid, 9 ans, se dévoue à la protection des pensionnaires du grand sycomore du jardin, Blitz l'écureuil et Swift la chauve-souris, et dialogue à l'occasion avec son ami Gnome de la Chasse d'eau. Hortense, 11 ans, passe le plus clair de son temps à lire, à tenir son journal et à se demander ce qu'elle va faire comme métier. Architecte ? Chirurgienne ? Bettina, 14 ans, fait sa bêcheuse dans la salle de bains, se shoote aux 218 épisodes du feuilleton Cooper Lane, copine avec Denise et Béhotéguy, et enquiquine le reste du monde. Geneviève, 16 ans, prend des cours de boxe thaïe essoufflants tandis que les autres la croient occupée à baby-sitter. Mais il y a aussi Charlie, l'aînée, 23 ans, qui s'occupe de tout : bricoler, cuisiner ; travailler dans un labo, aimer Basile, tirer le diable par la queue et tenter d'élever ses cadettes depuis la mort des parents. Tout ce petit monde habite la Vill'Hervé, une grande maison au bout du bout de la lande, au bord du bord de la falaise, pleine de recoins, de mystère, d'hôtes de passage et de pannes de Madame Chaudière. Il essaie de vivre (ça marche), il essaie d'aimer (bof, bof...), il essaie d'affronter les épreuves (tout est toujours à recommencer) et il essaie d'en rire (à tous les coups l'on gagne).

Mon avis :

Quatre tomes pour suivre les aventures de quatre sœurs : Enid, Hortense, Bettina et Geneviève. A chaque âge ses histoires, ses aventures et ses rêveries. J'ai eu un véritable coup de cœur pour cette série lorsque j'étais ado, et j'en garde encore des souvenirs étonnamment précis : je revois la maison et ses escaliers en colimaçon, l'ambiance du jardin peuplé de personnages imaginaires, et bien sûr cette brochette de sœurs, toutes différentes, chacune touchante à sa façon... J'ai aimé cette série que je recommande à toute demoiselle en quête d'évasion !

Quatre soeurs, de Malika Ferdjoukh

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0

Publié le 22 Mai 2013

Genre : Littérature jeunesse

Date de parution : 1954

Quatrième de couverture :

Elevé par son oncle et sa tante, Fred a toujours cru être orphelin. Un jour, un génie l'envoie au Pays du Lointain. Là, il retrouve son père et découvre sa véritable identité : Mio, fils du Roi. Une nouvelle vie commence pour lui, jusqu'à ce qu'il apprenne l'existence d'une vieille prophétie : seul un garçon de sang royal peut combattre le cruel chevalier Kato. Fred, alias Mio, sera-t-il le vainqueur ?

Mon avis :

C’est un merveilleux roman d’Astrid Lindgren, plus connu pour avoir écrit Pippi Langstrump, qui soit dit en passant est certainement l’un des livres les plus fabuleux de mon enfance…

Mio, mon Mio, je l’ai lu en Allemagne à un petit garçon atteint de surdité légère chez qui j’étais jeune fille au pair. Non seulement le livre évoque chez moi des souvenirs agréables, mais je me demande encore lequel de nous deux, lecteur ou auditeur, a le plus aimé cette histoire… au point que ma famille d’accueil m’a offert ce livre lors de mon retour pour la France !

C’est un merveilleux conte pour enfant, dans la même lignée que Narnia selon moi. Pour les enfants et les plus grands qui, comme moi, aiment rêver éveillés sous la couette... Magique !

Mio, mon Mio, d'Astrid Lindgren

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0