Publié le 26 Décembre 2014

Genre : Nouvelle

Date de parution : 1925

Quatrième de couverture :

Qu’ils soient mendiants, contrebandiers d’alcool, propriétaire de restaurant pathologiquement jaloux, vagabond simple d’esprit ou menteur éhonté, les personnages de ces Croquis nous sont proches, sympathiques dans leur besoin avide de reconnaissance, d'amour ou de dignité.

Une série de portraits brossés dans une langue âpre et vibrante d’émotion, par l’un des plus grands écrivains américains.

Mon avis :

C'est une nouvelle bouleversante, qui ne nous laisse en rien indifférent, et suscite en nous des émotions aussi contradictoires que le rire, la pitié et l'horreur. C'est une histoire basée sur un malentendu, auquel est sujet un nègre naïf et manipulé sans vergogne. Cette nouvelle touche au racisme, au mensonge et à la cruauté, mais elle est tellement surprenante qu'on ne peut s'empêcher de réprimer un certain humour... noir.

Coucher de soleil, dans Croquis de la Nouvelle-Orléans, de William Faulkner

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Nouvelles

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2014

Genre : Roman

Date de parution : 2008

Quatrième de couverture :

Grace Lisa Vanderburg a 35 ans.
Elle compte. Tout. Tout le temps.
Les lettres de son nom (19).
Les pas qui la mènent au café (920).
Les poils de sa brosse à dents (1768).
Les graines de pavot sur sa tranche de gâteau. Autant de chiffres qui ordonnent son existence réglée comme du papier à musique.

Quand entre en scène Seamus Joseph O'Reilly (un autre 19), un bel étranger qui n'a pas peur de ses manies, un dilemme ne tarde pas à s'imposer à elle : les chiffres ou la vie ? Pour préserver leur fragile idylle, l'excentrique Grace est-elle prête à perdre le fil de ses additions ?

Comédie romantique, réflexion sur la normalité, ce premier roman pétillant offre l'irrésistible portrait d'une héroïne vulnérable et vraie.

« Toni Jordan livre ici un premier roman plein de charme, qui a le mérite de poser des questions sur la norme et celui, plus grand encore, de ne pas y répondre. »

(Laure Mentzel, Le Figaro Magazine)

Mon avis :

Une femme atteinte de troubles obsessionnels compulsifs mène une vie maniaque et solitaire, gangrénée par ses obsessions... Mais voilà qu'elle tombe amoureuse d'un mec normal ! Or, comment conjuguer l'amour et ses rituels obsessionnels ? Est-elle vraiment prête à sacrifier sa personnalité, quoique troublée, pour enfin vivre une vie "normale" ?

Ce roman est drôle, prenant, ni tout blanc ni tout noir... et les personnages sont si attachants que je l'ai dévoré en une nuit !

Tu pourrais rater intégralement ta vie, de Toni Jordan

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Romans

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2014

Genre : Jeux de langage

Date de parution : 2006

Quatrième de couverture :

52 histoires courtes constituent autant de défis de lecture. Ouvre l'œil ! Ouvre l'oreille ! Ouvre la bouche ! Garde le rythme ! Gare aux mots, aux enchaînements, aux constructions, aux formes ! Ouvre la cervelle !

"F'est fafile !" déclare la forfière. "Pas touzours !" réplique Zoséphine qui zézaie. "Ilfautouvrirtout!" conseille l'inventeur d'une colleextraordinaire. "Dou you speak français ?" demande le petit jogging rouge. Alors lis, et secoue-toi ! Découvre les aventures du bébé dargon impurdent, de la vieigne cigogne, de l'enfant qui bat des L dans les R, du soldat malin, de l'Hip-Hop-Hop-tame sauteur, du petit Pince Bobo ou de la chapeau magique de la garçon, et, comme dirait Yves qui n'a peur de rien (poil aux reins) : Aïe donc ! Hue !

Mon avis :

Le fait d'être orthophoniste n'est pas innocent dans ce choix-là, mais objectivement, ce livre est une véritable mine de trésors, dans la veine du Prince de Motordu (Pef) et d'Au risque de lire (Ortho Éditions). Place à l'imagination : jeux de sons, de mots, de phrases, de mises en page... Support de lecture ou de créations littéraires, les possibilités d'exploitation sont aussi variées que sources de plaisir... chez les petits comme chez les grands ! Un vrai régal !

Fa fuffit ! de Yak Rivais

Voir les commentaires

Rédigé par Perrine

Publié dans #Jeunesse

Repost 0