Extraits de L'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (tomes 1 et 2), de Miguel de Cervantes

Publié le 22 Août 2018

"Et pourtant, je dois dire que la jeune fille est belle comme une perle d'Orient ; même que, si on la regarde du côté droit, on dirait une fleur des champs. Du côté gauche, elle est un peu moins réussie, parce qu'il lui manque un œil, qu'elle a perdu quand elle a eu la petite vérole ; et quoiqu'elle ait le visage tout grêlé, les gens qui l'aiment bien disent que ce ne sont pas des trous, mais des fosses pour ensevelir les âmes de ses galants. Elle est tellement propre que, pour ne pas se salir le visage, elle a le nez retroussé ; à croire qu'il veut à tout prix fuir le menton. Ce qui ne l'empêche pas d'être tout à fait jolie, parce qu'elle a une grand bouche qui, s'il ne lui manquait pas une bonne dizaine de dents, pourrait rivaliser avec les bouches les mieux formées. De ses lèvres, je n'ai pas grand chose à dire, sinon qu'elles sont tellement fines et délicates que, si on savait dévider des lèvres, on pourrait faire de celles-là un écheveau ; et comme elles sont jaspées de bleu, de vert et d'aubergine, qui ne sont pas des couleurs qu'on voit habituellement sur les lèvres des femmes, l'effet est magnifique. [...] Laissez-moi vous dire, monsieur le gouverneur, que si je pouvais vous peindre sa taille haute et svelte, vous seriez dans l'admiration ; mais ça m'est impossible, parce qu'elle est tellement courbée qu'elle a les genoux dans la bouche. Pourtant, on voit bien que, si elle pouvait se tenir droite, elle toucherait le plafond avec sa tête. Elle aurait déjà accordé sa main à mon fils bachelier si seulement elle avait pu la lui tendre ; mais elle a les doigts tout recroquevillés, bien que ses ongles longs et cannelés prouvent qu'elle est robuste et de bonne naissance."

***

"Je ne comprends pas ce langage ; tout ce que je comprends, c'est que tant que je dors, je n'ai ni crainte, ni plaisir, ni espoir, ni souci. Béni soit celui qui a inventé le sommeil : manteau qui couvre toutes les pensées des hommes, aliment qui supprime la faim, breuvage qui étanche la soif, feu qui garantit du froid, froid qui tempère la chaleur ; bref, monnaie universelle avec laquelle on peut tout acheter, balance où pèsent d'un poids égal le berger et le roi, le sot et le sage."

Extraits de L'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (tomes 1 et 2), de Miguel de Cervantes

Rédigé par Perrine

Publié dans #Citations

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article