Le Théorème du homard, de Graeme Simsion

Publié le 18 Avril 2017

Genre : Roman

Date de parution : 2013

Quatrième de couverture :

Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son "Projet Épouse", il met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d’éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences. Et celles-ci sont nombreuses, car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS : 1. Fumer et boire. 2. Être végétarienne et aimer la glace à l’abricot. 3. Se lever après 6 heures. Mais elle DOIT : 1. Faire du sport. 2. Être ponctuelle. 3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.

S’il y a bien une personne qui ne remplit aucun des critères établis, c’est Rosie Jarman, étudiante le jour et barmaid la nuit, dont la vie aussi désordonnée que celle de Don est méthodiquement organisée...

Comme ses personnages, Graeme Simsion vit à Melbourne. Il est l’auteur de nouvelles, de pièces de théâtre, de scénarios et de deux ouvrages non romanesques. Le Théorème du homard, son premier roman, a obtenu en 2012 le Victorian Premier’s Literary Award, un prix décerné chaque année à un manuscrit inédit.

Mon avis :

Je suis en ce moment intéressée par le syndrome d'Asperger, à titre personnel et professionnel. Ce sont des recherches de romans à ce sujet qui m'ont orientée vers cette fiction.

Donald Tillman est un sacré personnage : un professeur de génétique surdoué, mais totalement inapte aux relations sociales, vraiment extra et unique en son genre... Il a un petit côté Sheldon Cooper dans la série The Big Bang Theory. Il mène une vie trop bien rangée, ses journées sont savamment préméditées et réglées comme du papier à musique, à l'instar de son Système de Repas Normalisé... Quand Don réalise qu'à son âge, il serait "raisonnable" de trouver une épouse, il concocte un questionnaire complètement loufoque lui permettant de sélectionner sur mesure la femme la plus théoriquement compatible... Heureusement, l'amour n'est pas une science exacte !

J'ai passé un très bon moment... Humour garanti !

N.B. : Dans un genre à peu près similaire, je recommande Le Théorème des Katherine, de John Green : l'histoire d'un jeune surdoué qui cherche un théorème mathématique pour modéliser les relations amoureuses.

Le Théorème du homard, de Graeme Simsion

Rédigé par Perrine

Publié dans #Humour

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article