Un brillant avenir, de Catherine Cusset

Publié le 26 Octobre 2015

Genre : Roman

Date de parution : Août 2008

Quatrième de couverture :

Elena, une jeune Roumaine née en Bessarabie et ballottée par l'Histoire, rencontre à un bal en 1958 un homme dont elle tombe passionnément amoureuse. Il est juif, et ses parents s'opposent au mariage. Elena finit par épouser Jacob et par réaliser son rêve : quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceausescu. Émigrer aux États-Unis.

Elle devient américaine, et se fait appeler Helen. Elle a rompu avec le passé, mais l'avenir n'est plus un rêve. Helen est maintenant confrontée à une réalité qui lui échappe : la maladie et la dépression de son mari ; l'indépendance de ce fils à qui elle a tout sacrifié, et qui épouse une Française malgré l'opposition de ses parents.

Cette jeune femme égoïste, arrogante, imbue d'un sentiment de supériorité presque national, Helen ne l'aime pas. Cette belle-mère dont le silence recèle une hostilité croissante, Marie en a peur. Pourtant, entre ces deux femmes que tout oppose - leur origine, leurs valeurs et leur attachement au même homme -, quelque chose grandit qui ressemble à de l'amour.

Mon avis :

J'ai apprécié ce roman, bien construit et agréable à lire. C'est l'histoire de la relation entre deux femmes : une femme et sa belle-fille, une femme et sa belle-mère...

Elles sont différentes, et pourtant quelque chose les rapproche : leur amour pour le même homme, un fils pour l'une, un mari pour l'autre. Leur relation va évoluer sensiblement de la haine à l'amour.

Ce roman traverse et retrace la vie entière d'une femme, Elena ou Helen : de fille à mère, belle-mère, grand-mère et veuve. Il offre d'autre part un contexte historique riche et intéressant en passant de la Roumanie communiste et totalitaire à la vie actuelle de Paris et des Etats-Unis.

Ce livre a reçu le Prix Goncourt des lycéens 2008.

Un brillant avenir, de Catherine Cusset

Rédigé par Perrine

Publié dans #Romans

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article