Un soupçon légitime, de Stefan Zweig

Publié le 27 Juillet 2014

Genre : Nouvelle

Date de parution : 1987

Quatrième de couverture :

Un soupçon légitime raconte l'histoire d'un homme dont les passions vont causer le malheur de son entourage. John Limpley s'installe à la campagne avec son épouse et adopte un chien, Ponto. Adulé par son maître, l'animal se transforme en tyran... jusqu'au jour où il est délaissé, lorsque la jeune femme tombe enceinte. Et le drame survient...

Dans cette nouvelle angoissante, on retrouve le style inimitable de Zweig et sa finesse dans l'analyse psychologique. Comme dans Lettre d'une inconnue ou Le Joueur d'échecs, il dépeint avec virtuosité les conséquences funestes de l'obsession et de la démesure des sentiments.

Mon avis :

C’est une histoire terrible, et extrêmement bien menée : le lecteur progresse, lentement mais sûrement, vers un dénouement dramatique. La nouvelle révèle encore une fois le talent inouï de Stefan Zweig, qui plonge au plus profond de l’analyse psychologique de l’être. Il réussit d’ailleurs l’exploit de nous faire pénétrer l’esprit d’un animal comme celui d’un humain, nous suggérant jusqu’à ses sentiments, ses tourments intérieurs et ses desseins... C’est brillant !

En voici un extrait :

« Le regard d’un animal, en cas de détresse extrême, peut devenir beaucoup plus émouvant, j’aimerais presque dire beaucoup plus éloquent, que celui d’un être humain, car nous confions aux mots, ces intercesseurs, l’essentiel de nos sentiments, de nos pensées, tandis que l’animal, qui ne maîtrise pas la parole, est obligé de concentrer toute son expression dans sa pupille – jamais je n’ai vu de désarroi aussi bouleversant et aussi désespéré qu’à ce moment-là dans le regard indescriptible de Ponto, alors que ses pattes grattaient le bas de ma jupe comme pour demander l’aumône. »

Un soupçon légitime, de Stefan Zweig

Rédigé par Perrine

Publié dans #Nouvelles

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article