Un majestueux fossile littéraire, de Mark Twain

Publié le 16 Avril 2014

Genre : Nouvelle

Date de parution : 1905

Quatrième de couverture :

Ce bon vieux livre de médecine ? Le plus sûr moyen d'envoyer des générations entières engraisser l'herbe des cimetières !

Mon avis :

Dans cette nouvelle cocasse qui m’a bien amusée, Mark Twain se moque des pratiques et des idées médicales de l’ancien temps, qui furent pourtant considérées comme paroles d’évangile pendant de nombreux siècles et invétérées jusqu’au XIXème, où chaque idée nouvelle faisait l’objet de critiques virulentes.

Cette lecture très plaisante n’est pas sans rappeler les acerbes moqueries de Molière au sujet des médecins, comme dans Le Médecin malgré lui ou encore un bon nombre de ses comédies.

En voici un extrait pour vous mettre l’eau à la bouche :

« Puis vient un long récit pour prouver qu’une femme moribonde, qui huit semaines durant souffrait d’une fièvre intermittente et qu’on avait saignée à blanc une douzaine de fois sans succès apparent, vit son état s’améliorer et recouvra la santé grâce à l’ingestion forcée d’un paquet de toile d’araignée. Et notre savant de s’extasier sur les mérites de la toile d’araignée ! Il mentionne pourtant en passant qu’on avait cessé la saignée quotidienne ; et dans sa naïveté il n’a pas l’air de se douter que cette sage mesure a peut-être provoqué la guérison. »

Un majestueux fossile littéraire, de Mark Twain

Rédigé par Perrine

Publié dans #Humour

Repost 0
Commenter cet article